Tama Assist Assistance Film d’enrubannage

PROBLÈME : DÉCHIRURE DU FILM SUR LA BALLE

Description:
L’un des problèmes les plus courants lors de l’enrubannage des balles d’enrubanné est la déchirure du film sur la balle après l’enrubannage. Ce problème survient souvent des semaines, voire des mois après l’enrubannage. De nombreux agriculteurs mettent immédiatement en cause la qualité du film, pensant que la déchirure est due à une mauvaise qualité. En réalité, la déchirure du film est plus probablement due à une quantité insuffisante de couches de film sur la balle, et c’est justement aux endroits où les couches sont insuffisantes que le film se déchire. Les agriculteurs pensent souvent qu’ils appliquent un nombre de tours suffisant sur la balle en la couvrant complètement, mais 6 couches de film sont nécessaires sur toute la balle, avec un chevauchement d’au moins 50 % de chaque couche. Comme expliqué ci-dessous, de nombreuses raisons expliquent une couverture incorrecte ou insuffisante de la balle. 

Le bon nombre de tours

 

Tous les fabricants d’enrubanneuses recommandent la méthode suivante pour déterminer le bon nombre de tours:
1. Comptez le nombre de tours requis pour recouvrir entièrement la balle
2. Ajoutez un tour supplémentaire (pour compenser le rétrécissement du film au début du cycle, lorsque le film est maintenu par le mécanisme de coupe et de maintien)
3. Multipliez ce nombre par 2 pour 4 couches de film ou par 3 pour 6 couches de film

Veuillez noter que le tour supplémentaire est ajouté au premier nombre, lorsque la balle est recouverte pour la première fois, et non à la fin du calcul

Si le diamètre de la balle est légèrement supérieur à 1,2 m, le chevauchement prévu de 50 % se trouvera modifié. Dans ce cas, il faudra réaligner l’unité de pré-étirage pour que le centre du film reste au centre de la balle ou des tours supplémentaires seront nécessaires pour assurer une couverture complète de la balle.

Rappelez-vous qu’un demi-tour (deux côtés de la balle) est nécessaire pour que le film atteigne sa largeur finale sur la balle.

Secondary Stretch

 

Enrubannage de balles rectangulaires

 

Wrapping square bales

Pour l’enrubannage des balles rectangulaires, tous les fabricants de film recommandent l’application de 6 couches de film, quel que soit le type de fourrage.

À la différence des balles rondes, qui conservent un mouvement de rotation uniforme et offrent une forme régulière sur laquelle le film est appliqué, les balles rectangulaires créent des changements de forme constants lors de leur rotation sur l’enrubanneuse. Pour cette raison, il faut prévoir une application de 6 couches de film autour de la balle, seul moyen de GARANTIR AU MOINS 4 COUCHES DE FILM PARTOUT sur la balle.

Wrapping square bales
Wrapping square bales
Wrapping square bales

L’enrubannage insuffisant des balles rectangulaires est particulièrement visible lorsqu’un film de couleur claire est utilisé.
Les problèmes surviennent généralement dans les coins.

 

Étirage secondaire

 

L’unité de pré-étirage de l’enrubanneuse est étalonnée, via les engrenages, pour étirer le film à 70 % entre les rouleaux jumelés afin d’assurer un chevauchement du film dans sa largeur de 50 %. Cependant, il est possible que le film s’étire également entre les rouleaux et la balle, lorsqu’il rétrécit de manière excessive, cela modifie le pourcentage de chevauchement de chaque couche de film appliquée sur la balle.

Secondary Stretch

Vous pouvez vérifier ce point facilement en mesurant la largeur de la dernière couche de film appliquée à l’extrémité de la balle.

Le rétrécissement approprié du film est le suivant :
Film de 500 mm rétréci à 380-420 mm
Film de 750 mm rétréci à 580-620 mm

Si un étirage secondaire survient, le rétrécissement du film sera plus important et le chevauchement de chaque couche sera réduit, ce qui créera des zones où le nombre de couches sera insuffisant.

Correct Number of Turns

Si les rouleaux de l’unité de pré-étirage de l’enrubanneuse sont sales ou collants, la saleté ou les débris de fourrage peuvent facilement s’agglutiner sur les rouleaux, endommageant ainsi le film au fur et à mesure de son passage. La rupture du film n’est pas toujours causée par une perforation ; bien souvent, une petite saleté suffit à créer un point faible dans le film, qui se déchire lors de son étirage.

Secondary Stretch
Secondary Stretch

Les endroits où le nombre minimal de couches n’est pas présent (forme elliptique sur le côté de la balle, photo de gauche ci-dessus) sont difficiles à discerner sur les balles noires. L’endroit où le nombre de couches est inférieur sera celui où la déchirure du film surviendra en définitive, à cause des intempéries ou lors de l’empilement. Lorsque l’on coupe le film autour de la déchirure, il est facile de voir que le problème est survenu là où le nombre de couches était inférieur. Parfois, lorsque l’enrubannage est très mauvais, une seule couche de film recouvre la balle à certains endroits.

Secondary Stretch
Secondary Stretch

Découpés sur les balles ci-dessus, ces échantillons montrent clairement l’application d’une seule couche de film, au lieu du MINIMUM recommandé de 6 couches.

Lorsque les balles sont recouvertes de film de couleur claire, les endroits où les couches de film sont moins nombreuses sont faciles à voir, car le fourrage transparaît.

Secondary Stretch
Secondary Stretch

 

DE NOMBREUSES RAISONS EXPLIQUENT UN MAUVAIS CHEVAUCHEMENT DU FILM

 

Rouleaux de pré-étirage collants
Si les rouleaux de l’unité de pré-étirage sont collants à cause de résidus de film, ce dernier restera collé aux rouleaux, causant alors un étirage secondaire qui réduira la largeur de film appliquée sur la balle. Pour éviter ce problème, nettoyez les rouleaux de pré-étirage régulièrement en les frottant vigoureusement avec un chiffon imbibé de produit nettoyant à base de solvant (White Spirit par ex). Si l’unité de pré-étirage est dotée de rouleaux recouverts de caoutchouc, il peut être nécessaire de nettoyer la surface puis de frotter avec une brosse à poils rigides, afin d’améliorer l’adhérence sur les rouleaux. L’utilisation de film noir ayant été exposé au soleil trop longtemps peut par ailleurs aggraver cette situation, car le film adhérera plus facilement aux rouleaux et sera plus susceptible de s’étirer de manière excessive.

there are a number of reasons for in correct film over lap
Voyez comment les rouleaux de l’unité de pré-étirage sont recouverts de résidus de film.

 

Positionnement de la balle
La balle doit être positionnée sur la table de rotation de manière à pouvoir tourner uniformément. Dans le cas contraire, le film ne sera pas appliqué correctement avec un chevauchement de 50 %, à cause du mauvais positionnement et de la rotation inappropriée de la balle. Ce problème survient souvent lorsque les balles sont chargées sur l’enrubanneuse par un bras de chargement et enrubannées en roulant.

Bale Indexing
Bale Indexing

 

Alignement du film
Le rouleau de film et la balle doivent être correctement alignés, ni trop haut ni trop bas. Si ce point n’est pas vérifié, l’application du film ne se fera pas dans l’axe du centre de rotation de la balle.

Pour vérifier ce point, il suffit de regarder le motif du film sur le côté de la balle ; toutes les couches doivent se croiser au centre.

Film Alignment
Film Alignment

La balle de l’image no 1 présente un mauvais chevauchement des couches de film car le rouleau est positionné trop haut par rapport à la balle (ligne de centre du rouleau en rouge, ligne de centre de la balle en jaune), ce qui signifie que le film n’est pas centré par rapport à l’axe de rotation de la balle.

La balle de l’image no 2 montre un motif de chevauchement approprié, le rouleau et la balle étaient correctement alignés.

Vous avez besoin d’aide ?

Autres options de contact :
Retour en haut